Tout le vocabulaire de base pour le trading d’options binaires

  • Actif sous-jacent : Un actif sous-jacent est un actif sur lequel porte une option ou plus largement un produit dérivé. Il peut être financier (actions, obligations, bons du trésor, contrats à termes devises, indices boursiers…) ou physique (matières premières agricoles ou minérales). L’actif sous- jacent est l’actif réel sur le prix contractuel duquel porte le produit dérivé concerné.
  • Bourse : La bourse est un marché organisé d’instruments financiers. En effet, c’est le lieu où s’échangent les valeurs mobilières : actions, obligations. Les devises s’échangent entre banques et les matières premières dans les bourses de commerce.
  • Broker : Le broker est une entreprise ou une personne qui joue le rôle d’interface entre l’investisseur et le marché financier. En effet, c’est l’intermédiaire sur la plateforme sur laquelle se font toutes les opérations relatives au trading sur les marchés boursiers.
  • Forex : Le Forex est le marché des changes sur lequel les devises dites convertibles sont échangées les unes contre les autres à des taux de changes variant sans cesse. Le vocable Forex est issu de la contraction de l’expression anglaise « Foreign Exchange ». C’est sur ce marché de gré à gré que sont échangées des devises telles que le dollar, l’euro, le yen etc.
  • Matières premières : Est appelée une matière première toute matière extraite de la nature (ressource naturelle) ou produite par elle-même, utilisée dans la production de produits finis ou comme source d’énergie. Ces matières premières sont cotées en bourses, leur fluctuation dépend donc de l’offre et de la demande
  • Offre et demande : L’offre et la demande sont la quantité de biens ou de services que les acteurs sur un marché sont disposés à vendre ou à acheter en fonction des prix. Sur les marchés financiers, ce sont les facteurs les plus importants car ils déterminant la direction et la valeur d’un actif.
  • Option 60 secondes : L’option 60 secondes est l’une des dernières innovations apparues sur le marché du trading binaires. Cette révolution, mise en place fin 2012, propose d’effectuer une opération qui ne dure qu’une minute et qui peut rapporter jusqu’à 85% de profits sur la mise initiale pour l’investisseur.
  • Options Above/Below : Ce type d’option porte uniquement sur le prix de l’actif qui doit dépasser (Above) ou passer en dessous (Below) d’un prix déterminé à la souscription par le broker. Ce type d’option est sans doute la plus rémunératrice avec une rentabilité comprise entre 200 et 600% du capital investit.
  • Option binaire AMF : L’option binaire est l’un des derniers produits financiers à être apparus en France. L’autorité des marchés financiers s’efforce de réguler ce marché en mettant en place une régulation effective des brokers. Elle est basée sur un certain nombre de critères stricts pour permettre aux investisseurs d’éviter les arnaques.
  • Option Builder : A l’instar de l’option 60 secondes, l’option Builder fait partie des innovations de la fin de l’année 2012. Ce type d’option permet au trader de personnaliser son investissement en créant son propre objectif de gain, de retour sur perte, ainsi que son délai d’expiration. Elle permet ainsi un meilleur contrôle des risques.
  • Option High/Low : Ce type d’option est le mode de fonctionnement le plus populaire et le plus utilisé sur le marché car étant le plus facile à suivre. En effet, ici, l’investisseur doit choisir la hausse du prix de l’actif sous-jacent ou investir sur le fait que l’actif sera inférieur à l’objectif de cours défini à l’achat, à la fin d’exercice de l’option.
  • Option one Touch : Etant l’une des options les plus rentables, l’option one Touch donne deux possibilités à l’investisseur : soit il empoche les gains, soit il perd le montant de son investissement. Ce type d’option a un avantage car il permet au spéculateur de pouvoir prendre position quand le marché sur lequel est coté l’actif sous jacent est fermé. Ces options ne peuvent être achetées qu’à la fin de la semaine et sont valides jusqu’à la fin de la semaine suivante.
  • Option Range/Zone : L’option « Range/Zone », encore appelé «Boundary », est un type d’option qui permet d’investir sur la capacité d’une valeur à rester dans une zone de prix ou non. Cette Zone affichant une limite haute et une limite basse, est prédéterminée à la souscription du contrat par le broker.
  • Option Touch/no Touch : L’option « Touch/no Touch » est facile à utiliser. En effet, ce mode de transaction consiste à déterminer si la valeur de l’actif sous-jacent que l’investisseur va choisir atteindra ou non un prix préalablement fixé par le broker durant une période déterminée à l’avance. les gains sont acquis indépendamment du délai d’expiration, dès lors que le prix fixé est atteint.
  • PIP : Le Pip est la plus petite unité utilisée sur le marché des devises le Forex. En effet, c’est la plus petite variation possible sur une paire de devises. Par exemple sur la devise EUR/ USD, la plus faible variation possible (le Pip) est de 0.0001.
  • Produit dérivé : Un produit dérivé est un instrument financier dont la valeur fluctue en fonction de l’évolution du taux ou d’un produit appelé sous-jacent ; qui ne requiert aucun placement net initial ou peu significatif, et dont le règlement s’effectue à une date future.

Retour sur perte et taux de rendement

  • Retour sur perte : Le retour sur perte est une fonctionnalité permettant au trader de récupérer une partie de son investissement en cas de perte du pari. En effet, le broker rembourse au trader une partie de son trade afin  de lui permettre de ne pas perdre l’ensemble de son investissement. Le retour sur perte peut atteindre jusqu’à 15% de la somme investie.
  • Spéculation : La spéculation est l’action de prévoir les évolutions des marchés et d’y effectuer des opérations d’achat et de vente en conséquence, de façon à retirer des bénéfices du seul fait des évolutions des marchés.
  • Spread : Le spread est un mot anglais désignant l’écart ou le différentiel entre le prix d’achat et le prix de vente sur un taux de change.
  • Taux de rendement : C’est le rapport en revenus tirés d’un capital et le capital lui-même, il est calculé en pourcentage. Un taux de rendement minimal acceptable relativement à une acquisition particulière représente souvent pour l’investisseur l’un des critères sur lesquels il fondera sa décision d’investir ou non.
  • Trading : Le trading est un mot utilisé pour désigner les investissements des traders. En effet, c’est l’ensemble des opérations du spéculateur sur le marché financier. Le trading peut porter sur plusieurs types d’instruments et d’actifs (devises, matières premières etc.)
  • Option binaire : C’est un type d’option où le paiement est soit une somme déterminée à l’avance ou rien du tout. C’est pourquoi ces options sont dites binaires car seules deux issues sont possibles à l’échéance, soit l’option termine « dans la monnaie » et l’investisseur reçoit le montant fixé prévu, soit elle termine « hors de la monnaie » et l’investisseur ne reçoit rien du tout.
  • « Dans la monnaie » : Se dit dans le jargon lorsque la prévision sur l’évolution d’une option est favorable à l’investisseur. Lorsque l’option est dans la monnaie, le spéculateur réussit ainsi ses prévisions et peut empocher ses gains pouvant aller jusqu’à 600% de la somme investie.
  • « Hors de la monnaie » : Se dit lorsque la prévision sur l’évolution d’une option est défavorable à l’investisseur. L’option qui termine hors de la monnaie fait perdre le pari à l’investisseur de même que la somme investie, bien que certains brokers offrent un retour sur perte allant jusque 15%.
  • « A la monnaie » : Une option est dite « à la monnaie » si le prix d’exercice est égal au cours actuel de l’actif sous-jacent de l’option. Lorsque le contrat est à la monnaie, le spéculateur récupère l’ensemble de ses investissements.
  • Actif : C’est un titre ou un contrat, généralement transmissible et négociable, et qui est susceptible de produire à son détenteur des revenus et/ou un gain en capital, en contrepartie d’une certaine prise de risque. L’investissement sur les options binaires permet de toucher plusieurs types d’actifs (les devises, les indices boursiers etc.)